Icon est un fanzine qui publie tes projets BD manga, poèmes et nouvelles dans le but de te faire connaitre !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Eerie nightmare

Aller en bas 
AuteurMessage
Curunir

avatar

Messages : 9
Age : 26
Localisation : Montmorency
Date d'inscription : 30/05/2013

MessageSujet: Eerie nightmare   Jeu 30 Mai 2013 - 0:50

Un temps. J’ouvre mes paupières alourdies. La lumière m’aveugle. Un temps. Mon regard s’accommode enfin et ce que je vois me laisse coi. Un champ blanc à perte de vue. M’est avis qu’il s’agit de lys. Et moi, flamberge au vent dans ce brillant océan, je ne sais où je suis. Un temps. Mon inquiétude s’évanouit peu à peu. Le vent me caresse doucement. Un temps. Une fugace sensation de liberté m’étreint. Et soudain, comme libéré d’un carcan invisible, je me lance. Je cours à travers ce champ, je le parcours de long en large et ce sans savoir où aller. Juste le plaisir de visiter cet espace féerique. Un temps. Mon attention se porte au ciel, il est bleu et sans nuage. Un de ces ciels qui annoncent une belle journée. En son sein vole la belle hirondelle, majestueuse et fière, qui pourfend le ciel vers quelques destinations inconnues. Un temps.



Me vient à l’oreille le délicat son d’un violon, sublime symphonie que joue celui-ci, seul un génie produit pareille mélodie. Me revoici à courir, dans un but précis cette fois-ci. Un temps. Un vieil homme se tient adossé à une souche, un chêne s’étant jadis établit parmi les lys, et joue sans se soucier le moins du monde de ce qui l’entoure. Je m’en approche et mon cœur manque de défaillir à sa vue. Son beau sourire, ma foi édenté, ne cache en rien le vide qui remplace ses yeux. Les ténèbres illuminent son regard et je perçois à travers ces dernières que brille encore un esprit vivace. Il ne cesse de jouer, ne sachant guère que je suis à ses côtés. Pour ma part, je continue à l’écouter. Un temps.



Étrange sensation de manque qui me plie en deux subitement. Je regarde le sol. Stupeur, torpeur, douleur. Je me mets à pleurer. La petite hirondelle, que je contemplais tout à l’heure, gît devant moi. On eût dit que la mort était venue tout à coup. Mes larmes ne cessent de se déverser tel un torrent impétueux. Cette cruelle sensation de manque se fait plus grande, c’est un serpent qui me susurre de combler cet appétit. Mais quel appétit ? Un temps. La mort continue ses méfaits car voila maintenant que les lys se mettent à faner très rapidement. Le champ entier se flétrit à vue d’œil. Des gouttes de sang tombent du ciel pendant qu’il se tord sur lui-même. Et pendant ce temps, le vieillard, insensible à ce qui ce passe autour de lui, continue de jouer sa douce mélodie. Un temps. Tout ceci n’est que folie, telles choses ne peuvent arriver. Je ferme les yeux et plaque mes mains sur mes oreilles. Je me ferme tellement au monde que je m’endors. Un temps.



Je me réveille comme après un sommeil long d’un siècle. J’ai du mal à bouger mon corps. Intérieur blanc dans une pièce presque sans meuble où flotte l’odeur de l’hôpital. Où suis-je ? Je ne me souviens de rien. Sur ma droite, se trouve un lit. Dedans, j’y aperçois un vieillard et ses yeux blancs m’indiquent qu’il est aveugle. Il dodeline la tête, sans doute une mélodie qui résonne dans son esprit. Il me semble vaguement familier, j’ai l’impression de l’avoir déjà croisé. Au-dessus de lui est accroché un diplôme, fut un temps où il était un professeur de musique. Un détail me surprend : il est attaché à son lit. Ce qui me pousse à me questionner sur mon propre sort. Dans un lit moi aussi, je suis sanglé par des lanières en cuir aux poignets et aux chevilles. Je bouge, je tire, je force pour me libérer de cette étreinte. Je m’entaille la chair à force d’efforts mais je ne puis me soustraire à ces liens. Alors, je crie, je hurle, ma voix se meurt. Un temps. Des hommes en blouse blanche viennent me voir, ils me disent des choses mais je ne les comprends pas. Ce me semble que l’un d’eux sort une seringue. Un feu ardent me dévore les veines. L’obscurité recouvre peu à peu le monde tandis que mon esprit s’embrume. Un temps.



J’ouvre mes paupières alourdies. La lumière m’aveugle. Un temps. Mon regard s’accommode enfin et ce que je vois me laisse coi. Un champ blanc à perte de vue. M’est avis qu’il s’agit de lys. Et moi, flamberge au vent dans ce brillant océan, je ne sais où je suis. Un temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin
Modérateur
avatar

Messages : 202
Age : 27
Date d'inscription : 01/12/2011

MessageSujet: Re: Eerie nightmare   Sam 1 Juin 2013 - 9:01

"Je lu l'écrit, fit naître dans mon esprit au fur et à mesure de ma lecture, chaque images décrites. Un sentiment furtif de sérénité, dans mon manque total actuel de lucidité, a parcouru mon corps, un temps. Mon esprit entre chaque mot, vagabonde, jusqu'à ces dites mauvaise rencontres. La mort le sang et le serpent..."

Bon je vais reparler normalement ><! C'est une écriture que j'apprécie, d'autant que le thème m'intéresse. Comme je l'ai écrit en intro, j'ai tout imaginé au détail près. Et comme le thème m'intéresse il est possible qu'on collabore :p

Ps : Mad VA TE PRÉSENTER !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rinmegumi.blog4ever.com/articles
Xeph

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 23/06/2012

MessageSujet: Re: Eerie nightmare   Sam 1 Juin 2013 - 9:17

très sympa =D ça me fais penser à un rêve que j'ai fais. Je te le raconterais, il est sous forme d'un conte pour enfant mais en beaucoup plus glauque X)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Curunir

avatar

Messages : 9
Age : 26
Localisation : Montmorency
Date d'inscription : 30/05/2013

MessageSujet: Re: Eerie nightmare   Lun 3 Juin 2013 - 0:27

Je suis content de voir que le texte vous plait, j'ai eu un vrai plaisir à l'écrire même si ça n'a pas été de tout repos. Long travail de réécriture pour affirmer le rythme, l'ambiance etc.

Merci pour ton message Rin! J'ai bien aimé la façon dont tu décris ta lecture ^^
Pas de soucis pour une collaboration sur des textes, ça ne peut donner que quelque chose d'incroyable. On peut faire un "jeu" : l'un de nous deux publie un texte et l'autre y répond en gardant le même style, je faisais ça jadis c'est sympa.
Si tu as des idées de thème d'écriture, on peut s'y mettre prochainement. Je veux bien aussi des thèmes à traiter seul, là je sais pas trop sur quoi écrire en ce moment.

Xeph raconte moi tout! J'adore les histoires glauques Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xeph

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 23/06/2012

MessageSujet: Re: Eerie nightmare   Lun 3 Juin 2013 - 7:42

Pour le jeu que tu décrivais, Rin à déjà commencé, il est dans la rubrique jeu du forum, tu peux t'y essayer ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eerie nightmare   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eerie nightmare
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Général Skandor Akbar décédés et décés de NightMare Ted Allen
» A Nightmare On Elm Street puzzle Diner
» Unbelievable Nightmare - Japan Expo 2011
» Nightmare Road
» [JEU] NIGHTMARE ADVENTURES : Jeu d'aventure et de recherche [Payant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I.C.O.N.project :: Coin de l'Artiste :: Vos projets perso ! :: Les projets littéraires-
Sauter vers: